Vector Developpement réussir prise de poste

5 erreurs à éviter pour réussir votre prise de poste

La première impression produite sur vos interlocuteurs est primordiale pour réussir votre prise de poste. En effet, elle conditionne en grande partie la façon dont vous serez perçu par votre équipe.

 

Vector Développement vous dévoile 5 conseils essentiels pour réussir votre prise de poste.

 

Erreur n°1 : négliger les 100 premiers jours de votre prise de poste 

 

Tout d’abord, la règle des 100 jours est primordiale à suivre pour réussir votre prise de poste. C’est une sorte de période d’observation où vous êtes examiné par l’ensemble de vos nouveaux collègues.  

 

En effet, de nombreux éléments se jouent dès les premiers instants :  

 

  • – L’image que l’on transmet aux autres 
  • – La perception de votre équipe sur vos méthodes de management 
  • – L’impact et le professionnalisme de vos interventions 

 

Donc, soignez vos premiers contacts que ce soit auprès de la direction ou auprès de votre équipe.  

 

Renseignez-vous aussi au préalable sur la culture de votre nouvel environnement : codes vestimentaires, rythme de travail, valeurs, rituels collectifs, etc… 

Cela pourrait être gênant de venir en costume cravate lorsque vos nouveaux collègues sont tous en jean et T-shirt… 

 

Durant cette période, le nouveau manager doit également enregistrer ses premiers succès…

 

Ce sont donc 100 jours pour faire vos preuves, vous intégrer et vous faire accepter par votre équipe ! 

 

Erreur n°2 : ne pas prendre le temps d’observer et de se préparer

 

En premier lieu, avant votre prise de poste, il faut se poser quelques questions essentielles :  

 

  • – Quel est mon nouvel environnement de travail ? 
  • – Quels sont les enjeux de ce nouveau poste ? 
  • – Quelles sont mes priorités ? 
  • – Qu’attend-on de moi ? 

 

Même si vous ne répondez pas immédiatement à toutes ces questions, cela vous permettra de prendre du recul et obtenir les réponses le plus tôt possible pour réussir votre prise de poste.  

 

 

De plus, avant de se lancer instantanément dans l’action, il est important de prendre le temps d’observer 

 

  • – Qui est moteur et a de l’influence dans l’entreprise ? 
  • – Quelles sont les priorités et les contraintes de chaque service ? 
  • – Quel collaborateur dans le service a de l’ambition, est autonome ou rencontre certaines difficultés dans son travail ? 
  • – Quels sont les potentiels du service ? 
  • – Quels sont les points forts et les points d’amélioration du service et de l’entreprise ? 

 

En bref, notez les rôles de chacun. Découvrez le fonctionnement de l’organisation. Remarquez les particularités de votre nouvel environnement de travail. 

 réussir prise de poste management

En somme, ce temps consacré à la découverte facilitera grandement votre intégration au sein de l’équipe et vous donnera des clés pour atteindre vos objectifs.  

 

Erreur n°3 : faire des comparaisons avec votre précédent poste 

 

Autre erreur à éviter si vous voulez être accepté dans votre nouvelle équipe : parler sans cesse de votre ancien poste et précédente équipe… 

 

Nous vous conseillons de ne pas faire état de votre expérience passée pour la réussite de vos nouveaux challenges. Elle ne doit pas altérer l’image que vous transmettez à vos nouveaux collaborateurs.  

 

Si vous parlez trop souvent de vos précédentes expériences (« on ne s’organisait pas comme cela dans mon précédent poste », « dans mon ancienne entreprise, on faisait comme ceci… »), vous risquez de transmettre une image négative de votre état d’esprit.

Sans même vous en rendre compte, vous risquez aussi de blesser vos collègues concernant leur organisation.  

 

Tournez la page et offrez-vous plutôt un regard neuf sans préjugés pour avancer ! 

 

Erreur n°4 : partager un rapport d’étonnement positif sans valoriser votre équipe 

 

Le principe du rapport d’étonnement positif ne doit pas contenir de critiques, mais une analyse lucide, pertinente et respectueuse. Ne pas nommer les difficultés c’est se condamner à les subir. L’arrivée d’un nouveau manager est une opportunité pour challenger les pratiques actuelles et les faire évoluer. L’auteur du rapport d’étonnement positif gagnera à être exigeant, sans proposer de faire la révolution.  

 

L’objectif de ce rapport est de valoriser le travail de vos collaborateurs et les encourager à s’améliorer constamment.  

Concret, précis et avec des exemples clairs, ce rapport se construit autour de plusieurs axes :  

 

  • – Les points forts de votre équipe 
  • – Les qualités humaines 
  • – Les initiatives pertinentes 
  • – Les premiers résultats prometteurs 
  • – Les compétences techniques 
  • – Les idées d’optimisation 

 

Il est clair que le positif attire le positif. En d’autres termes, en valorisant votre équipe, vous encouragez vos collaborateurs à s’impliquer auprès de vous. Ainsi, il permettra de créer du lien avec votre équipe et d’instaurer un sentiment de confiance mutuelle. 

 

Erreur n°5 : ne pas lancer de projet fédérateur après votre prise de poste

 

De plus, afin d’accentuer les effets du rapport d’étonnement positif, lancez un projet fédérateur ! 

Pour vous donner le temps de comprendre tous les enjeux de l’organisation, celui-ci pourra être instauré au bout de 3 mois. 

 

Comme son nom l’indique, un projet fédérateur tend à rassembler et obtenir une dynamique d’équipe autour de 2 ou 3 idées stratégiques. En instaurant les priorités, il permettra de structurer l’action et coordonner les missions de chacun.   

 

Pour choisir ces projets, appuyez-vous sur certains critères :  

  • – Ils doivent répondre à des problématiques qui concernent l’ensemble de l’équipe 
  • – Ils doivent avoir un impact positif sur le fonctionnement collectif 
  • – Ils doivent amener à des résultats réels et utiles 

 

De plus, il est important que le groupe puisse faire des propositions et trouve ensemble des solutions. En résumé, ce n’est pas votre projet fédérateur mais le projet de l’ensemble de l’équipe.  

 

Ainsi, il donnera une image positive vis-à-vis de votre équipe et le sentiment à chacun d’être écouté et de contribuer au résultat final.  

 

Pour plus d’informations sur les avantages de l’intelligence collective, découvrez aussi notre article « 5 façons d’améliorer le travail entre collaborateurs « 

 

 

Vous avez des questions particulières sur ce sujet ? Vous avez besoin de plus de conseils pour réussir votre prise de poste ?  

 

Contactez-nous via ce formulaire ou par téléphone :  

Vector Developpement – 01 30 48 09 19

 

Inscription à la newsletter

FORMATION

COACHING

BLENDED LEARNING

COHESION D’EQUIPE